Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle) Agrandir l'image

Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle)

Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle). Histoire, reconversion et perspectives de mise en valeur du patrimoine militaire en montagne.

26,00 €

Livraison à 0,01€ à partir de 29€ d'achat (France métropolitaine)


Artiste-Genre - Patrimoine militaire
Editeur(s) - Presses Universitaires Mirail
Format - Ouvrage broché
Nb. de pages - 347
Langue - Français
Référence LIV_9782810704262
Artiste-Genre Patrimoine militaire
Auteur(s) Emilie d'Orgeix, Nicolas Meynen
Editeur(s) Presses Universitaires Mirail
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 347
Langue Français
Dimensions 240 x 190
Date parution 2016

Longtemps considérée comme une frontière naturelle, la montagne a été fondamentale pour le contrôle et la mise en défense permanente du territoire national largement bordé de massifs élevés. Contraints par des impératifs topographiques invariants et par des conditions météorologiques très souvent défavorables en altitude, les ingénieurs militaires ont procédé à des adaptations tant stratégiques que techniques et architecturales de leurs ouvrages, si nécessaire en domptant la nature sinon en la faisant plier.

Quel est aujourd'hui l'état des connaissances de ces ouvrages de montagne (Pyrénées, Alpes, Jura, Vosges) et des documents historiques qui leur sont liés ? Comment les ingénieurs se sont-ils adaptés à l'anatomie si particulière de la montagne ? Comment construit-on en montagne, avec quels matériaux et dans quelles conditions ? Quel dialogue entre tradition vernaculaire et invention formelle et technique s'est mis en place ? Comment camoufler les ouvrages aux yeux des ennemis ? Et enfin, comment aujourd'hui conserver, mettre en valeur, faire vivre et connaître ces ouvrages aux typologies très variées, souvent difficiles d'accès et fragilisés par des conditions climatiques rigoureuses ?

Ce riche ouvrage collectif, fruit d'une collaboration entre les universités Toulouse - Jean-Jaurès et Bordeaux-Montaigne, explore l'ensemble de ces questions à la lumière de cas d'études français et européens.