Charles Despiau. Classique & moderne Agrandir l'image

Charles Despiau. Classique & moderne

En accordant magistralement l’esprit classique à la problématique de la modernité, Charles Despiau (1874-1946) fut internationalement reconnu dans l’entre-deux- guerres comme une figure de proue de la sculpture non académique et exposé aux côtés de Picasso, Brancusi, Matisse, Lipchitz, Maillol, A. Giacometti, Laurens, Zadkine...

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

23,90 €

Livraison à 0,01€ à partir de 29€ d'achat (France métropolitaine)


Artiste-Genre - Charles Despiau
Editeur(s) - Atlantica
Nb. de pages - 312
Langue - Français
Référence LIV_9782758802709
Artiste-Genre Charles Despiau
Auteur(s) Elisabeth Lebon
Editeur(s) Atlantica
Nb. de pages 312
Langue Français
Dimensions 240 x 170
Date parution 2016

La biographie d’un grand sculpteur du XXe siècle. Cet ouvrage très documenté et richement illustré retrace la vie et la carrière de Charles Despiau. L’universitaire Elisabeth Lebon tente d’éclaircir les raisons pour lesquelles il a été écarté à la fois des musées et de l’histoire de l’art moderne, particulièrement dans son propre pays.

« Dans le même ordre d’idée, nous savons qu’il refusera au début du xxe siècle de vendre le modèle du buste de sa compagne Marie Rudel (présenté au Salon de 1900), à un éditeur qui lui proposait de le commercialiser à condition qu’il y ajoute une fleur dans les cheveux. Le refus de transiger, si peu que ce soit, avec la haute idée qu’il se fait de la sculpture, serait-ce au prix de la misère, semble l’habiter dès ses premières années d’études et restera une constante de son tempérament d’artiste. »
« Alors que les institutions et amateurs internationaux s’arrachent son travail, Despiau se trouve à nouveau en butte a l’hostilité des officiels francais, comme on peut s’en apercevoir à l’occasion de l’Exposition d’art francais de Madrid en 1933. Il est en effet absent de la liste d’exposants établie par un Comité organisateur dont Raoul Lamourdedieu (1877-1953), tout comme sont évincés Matisse, Rouault, Bonnard, Guerin, Signac... Il faudra quelques virulents articles de presse ainsi que l’intervention de membres du Parlement espagnol pour que ces artistes soient finalement inclus dans l’exposition. "